Mucus d’escargots

Les escargots produisent de grandes quantités de mucus (ou bave) par une glande située dans leur pied. On y a trouvé des composés à concentration élevée de glycosaminoglycanes. De plus, au cours d’une autre analyse, on y a découvert sept des ingrédients naturels les plus précieux en cosmétique et dans la préparation de produits de soins dermatologiques

  • l’allantoïne,
  • l’élastine,
  • le collagène,
  • l’acide glycolique,
  • les antibiotiques naturels,,
  • les vitamines,
  • les peptides spécifiques, etc..

Le bulletin de l’International Society of Dermatology Pharmacology (ISSPJ) a publié une étude démontrant les propriétés régénératrices du mucus.

En outre, des recherches menées par les scientifiques de l’université Heriot-Watt à Édimbourg ont prouvé que le mucus contient des cristaux de calcite, les formes les plus stables de carbonate de calcium, qui durcissent très rapidement et qui pourraient devenir en médecine une sorte de colle pour réparer les fractures.

Une autre étude, du Health Innovations Research Institute de Melbourne, a démontré que le mucus contient des substances naturelles anesthésiantes que les escargots utilisent pour immobiliser leur proie.

Depuis l’antiquité, la bave d’escargot est utilisée dans de nombreux buts esthétiques : lutte contre les rides et les vergetures, traitement des brûlures et de l’herpès. Au moyen-âge, on utilisait la bave d’escargot pour guérir les blessures, traiter les hernies, les problèmes de vision et les hémorragies. Aujourd’hui, le mucus d’escargot offre toute une gamme d’utilisations pharmaceutiques.Parmi ces usages pharmaceutiques, on valorise la présence de substances régénératrices pour la peau (protéines et allantoïnes).
Des études récentes ont démontré que l’usage de la bave d’escargot sur les plaies des souris déclenchait un processus naturel de cicatrisation. Il existe actuellement sur le marché des médicaments destinés au traitement des brûlures et des cicatrices dont l’excipient est du mucus d’escargot.

Il existe également des crèmes cosmétiques à base de bave d’escargot. Diverses études cliniques menées par des instituts de recherche médicale ont prouvé qu’elle est efficace contre les lésions cutanées. C’est aussi un antibiotique naturel, et un traitement efficace de l’acné chez les adultes et les adolescents et contre les infections de la peau. Son usage prévient les irritations et les effets secondaires indésirables des autres médicaments. On l’utilise contre les brûlures, les rides et le vieillissement cutané. L’effet exfoliant du mucus élimine les cellules mortes et abîmées et il combat les radicaux libres. Il améliore l’élasticité de la peau et la rend douce et soyeuse, en restaurant le processus de renouvellement dermique par son action sur les cellules souches. Il lutte également contre la peau grasse.

Certaines recherches ont montré que le mucus d’escargot est doté de propriétés qui détruisent les bactéries à Gram négatif et à Gram positif, mais uniquement au stade de leur développement. Dans certains médicaments, le mucus d’escargot est utilisé en combinaison pour traiter les affections pulmonaires.